Joueur(s), le documentaire poker

3/5 - 18 votes

Joueur(s), le documentaire poker par Gabriel Kaluszynski

Quand il y a des petits jeunes de… je ne sais pas, dix-sept, dix-huit ans qui disons…, imaginons un cas assez simple : il fait un tournoi, ses copains l’engrènent à faire un tournoi à 5 dollars sur un site X ou Y. Et puis il va gagner 2 000 dollars ou 2 000 euros en jouant 5 heures ou 6 heures au poker pour un tournoi. Il se retrouve à gagner 400 euros de l’heure pour avoir fait un jeu de cartes, ça brouille complètement les pistes. La plupart des gens sont éduqués dans l’esprit que pour gagner sa vie, il faut se donner du mal, travailler, persévérer, galérer, se donner à fond. Et puis il y a des jeunes qui arrivent à monter des millions à un jeu de cartes, et qui plus est sur internet. C’est normal que ça fasse monter la tête, et c’est complètement indécent par rapport à tous ceux qui vont travailler 8 ou 10 heures par jour pour gagner en un mois ce que les autres vont gagner ou perdre en une heure ou une journée. En même temps, on est dans une société libre et tant qu’il y a des gens qui voudront dépenser leur argent au jeu, c’est normal qu’il y ait plein de gens qui rêvent de le gagner.

Las Vegas, on la surnomme « Sin City », la ville du vice, parce que tous les pêchés y sont permis. Ça grouille jour et nuit, ça fait la fête, ça rêve de fortune. Et je suis là sous cette chaleur étouffante : un fantasme qui se concrétise. Fascinante, Sin City ressemble à un gigantesque parc d’attractions pour adultes planté au milieu du désert. Tout est faux, et tout soumet à la tentation. Ça brille, ça claque, ça excite. Moi je suis un joueur amateur, et je vais vivre ce rêve par procuration avec eux : les vrais joueurs. Mais ça veut dire quoi être un vrai joueur ?

Cinq Français participent au Main Event des World Series of Poker. Le plus prestigieux, et l’ultime tournoi. Celui qu’un joueur accompli rêve de gagner un jour. Plus de 7000 amateurs ou professionnels ont payé leur droit d’entrée : 10 000 dollars. 8 millions sont à la clé, et un bracelet : celui de champion du monde. Début du tournoi dans 2 heures.

Eric SAGNE dit PSHICO :

Je ne compte pas jouer très très agressif cette première journée. Hormis si la table s’y prête, mais je ne vais pas prendre de risque. L’important c’est de finir. Que je finisse à 90 000 la première journée ou à 40 000, ça ne changera pas grand-chose en fait. C’est vraiment la deuxième journée qui sera importante. Donc, c’est bien rester en vie avec du jeton, finir avec du jeton ce soir.

Je les observe : pas de pression apparente. Je me demande si je serais aussi calme si je devais prendre part au tournoi. Dans le jargon du poker, un « gambler »  c’est un parieur dans l’âme, qui mise en toutes circonstances.

Eric SAGNE dit PSHICO :

La musique du matin ! Pour se mettre en forme.

Ancien décorateur, Éric est dans le circuit professionnel depuis 6 ans. Éric est sponsorisé, et c’est le sponsor qui lui paie son droit d’entrée.

C’est très important à chaque fois Eric, la tenue vestimentaire à une table de poker ?

Eric SAGNE dit PSHICO :

J’avoue si le tournoi d’avant j’ai pris 3 bad beat avec le même t-shirt, il n’y a pas moyen que je le remette quoi. C’est très con, c’est super livetard comme réflexion, mais, c’est juste pour sentir dans la tête, tu sais que ça n’a rien à avoir, mais ça peut te peser si t’y penses : « Putain, j’ai ce t-shirt de merde », et tu vas te sentir moins bien. C’est très très con.

Table 175, siège 8. Pour une fois j’ai chatté, je n’ai pas de siège 1 ou 10 que je déteste. C’est cool ! Ça ne s’annonce pas trop mal, on ne sait pas. 11 h 54, ça commence dans 5 minutes.

T’es pas à la bourre ?

Eric SAGNE dit PSHICO :

Si, si je suis à la bourre, mais comme je te disais tout à l’heure, c’est quasiment prévu. Je n’ai vraiment pas envie de me stresser.

Là, tu es détendu ?

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Jérôme

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NeoPoker est un guide historique (depuis 2006!) du poker en ligne gatuit français et plus généralement dans le jeu d'argent. Qui dit poker dit bankroll, dit freerolls, dit neo-freerolls : Nous mettons à votre disposition un moteur de recherche de freerolls des rooms, nos tournois gratuits exclusifs et jeux de poker gratuit en ligne.