Jeux d’argent : comment protéger les mineurs ?

4/5 - 1 vote

382 000, c’est le nombre de mineurs âgés de 12 à 17 ans ayant déjà joué aux jeux d’argent en France. Malgré une stricte interdiction, l’enquête de TNS Soffres montre que l’accès à ces jeux aux moins de 18 ans est trop aisé. Comment protéger efficacement les enfants d’une pratique à laquelle il leur est pourtant simple de s’adonner ?

poker en ligne

Les bonnes pratiques

Sur Internet

En France, le marché en ligne est régulé par l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) et au moment de l’inscription du joueur, chaque site procède à des contrôles d’identité personnelle et bancaire censés empêcher l’accès aux mineurs.

Pourtant, certains adolescents savent contourner ces barrières. Voici quelques méthodes à l’usage des parents.

L’historique de navigation

Assurez-vous que votre enfant ne navigue pas sur des sites interdits aux mineurs. Pour ce faire, il vous suffit d’aller dans l’historique du navigateur (Safari, Internet Explorer, Chrome, Firefox, Opera…). Par exemple, sur Chrome, cliquez sur le bouton à droite de la barre d’URL pour afficher le menu déroulant, puis sur historique, ou appuyez simultanément sur les touches ctrl + H.

Mais si vous ne connaissez pas les sites à surveiller, contrôler la navigation ne vous servira à rien. Retrouvez ici la liste des opérateurs agréés par l’ARJEL pour vous familiariser avec leurs noms : si vous ne jouez pas vous-même, peut-être ignorez-vous qui sont Unibet, Netbet, Everest…

Logiciels de contrôle parental

Ces logiciels permettent de contrôler la navigation de vos enfants, en leur interdisant d’aller sur certains sites ou en restreignant l’accès à Internet selon des plages horaires. Ils sont basés sur un système de mots-clés : chaque fois que l’un de ces logiciel repère un mot « interdit », il bloque l’accès au site.

Ils disposent également d’une base de données listant les sites web interdits aux mineurs et bloquent les publicités qui en font la promotion.

Il existe un point faible cependant : ces outils sont facilement contournables pour peu que votre enfant s’y connaisse en informatique, excepté ceux fournis par les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet : Orange, SFR, …) et directement paramétrables depuis votre box.

Solution avancée : le système de proxy

Si votre enfant est un vrai pirate informatique sachant parfaitement déjouer l’historique de navigation et le contrôle parental, et si vous-même vous possédez de très bonnes connaissances en la matière, vous pouvez recourir à l’installation d’un serveur proxy. Cette manipulation demande de réelles compétences et de la patience : ne vous y aventurez pas si vous n’y connaissez rien !

Vous pouvez suivre ce tutoriel bien expliqué si vous possédez un Mac, ou aller sur ce site si votre ordinateur utilise Windows. Quant à la vidéo qui suit, il s’agit d’un tutoriel animé.

Offline (points de vente, casinos…)

mineur paris sportif

Pour les casinos ou cercles de jeux, il y a peu de risques qu’un mineur puisse y entrer, le contrôle obligatoire de la pièce d’identité étant suffisamment efficace.

Quant aux buralistes, ils se doivent également de contrôler l’âge du client, mais peu d’entre eux daignent demander la pièce d’identité. Ils sont pourtant passibles de :

  • 450 000€ d’amende,
  • 5 ans d’emprisonnement
  • dissolution de leur établissement
  • annulation de leur agrément

Ces peines particulièrement lourdes sont malheureusement rarement appliquées fautes de moyens de contrôle.

Si votre buraliste est peu scrupuleux, vous pouvez toujours déposer plainte contre lui, mais sachez que les autorités sont beaucoup plus préoccupées par la vente de tabac aux mineurs que les jeux de la FDJ® ou du PMU. La seule solution reste d’avoir une discussion avec ses enfants et les faire prendre conscience des dangers que ces jeux peuvent représenter pour eux.

buraliste vend grille loto enfant

Si rien n’empêche à un adulte d’acheter un ticket pour un mineur, inciter de quelque manière que ce soit un mineur à jouer à un jeu d’argent et de hasard est passible de 3 ans d’emprisonnement et de 90.000 € d’amende. Vous pouvez retrouver l’éventail des sanctions prévues par la loi du 12 mai 2010 sur les jeux d’argent sur Légifrance.com.

Pourquoi protéger les mineurs ?

La dépendance

Si le « gambling » est interdit aux mineurs, et si les campagnes de prévention concernent même les adultes, c’est principalement pour leur éviter de devenir dépendants.

En effet, la tentation de gagner de l’argent sans effort est forte, ce qui peut entraîner une addiction, celle-ci s’installant entre 2 à 4 fois plus vite chez les adolescents selon l’étude de l’International Centre for Youth Gambling Problems and High-Risk Behaviours.

L’échec scolaire

Inexpérimenté, le mineur peut croire que l’argent se gagne facilement, et perdre ainsi les valeurs d’effort et de travail. Cette vision de l’argent facile peut très vite entraîner un échec scolaire et mettre à mal son développement social. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales pour lesquelles l’Etat souhaite protéger les populations vulnérables des risques moraux et de la dépendance liés au jeu.

La prévention des parents et l’éducation sont ici essentiels pour minimiser les influences négatives, comme la publicité ou le contact avec des joueurs, que peuvent subir les mineurs.

Détecter les signes chez votre enfant

Ils peuvent se manifester sous les formes suivantes :

  • Une baisse des résultats scolaires
  • Un comportement nerveux
  • Des achats inhabituels aux montants plus élevés
  • Des mouvements sur votre compte bancaire (il a peut-être utilisé votre carte bancaire pour jouer en ligne)

Si vous remarquez ces changements, n’hésitez pas à lui en parler, le dialogue étant la meilleure des solutions. Et si la chose prenait une tournure grave, des organismes d’aide aux joueurs peuvent vous aider, par exemple Joueurs Info Service ou encore e-enfance.org.

La législation des jeux d’argent en ligne en bref

Pour ceux d’entre vous qui s’inquiéteraient plus particulièrement des sites de jeux en ligne, voici un bref rappel du cadre dans lequel ils opèrent.

Dans l’Hexagone, seuls sont autorisés :

  • les paris sportifs
  • les paris hippiques
  • le poker en ligne
  • les jeux de la FDJ®

Une liste de sites ayant reçu un agrément existe ; toute société opérant en France et n’y figurant pas est de ce fait dans l’illégalité. Quiconque, adulte ou mineur, jouerait au casino en ligne serait forcément sur un site illégal en France puisque cette activité y est interdite depuis la régulation ; lisez cet article pour connaître les risques encourus.

Ce cadre a été imposé en 2010 lors de la régulation opérée par l’ARJEL. Le rôle de cette autorité consiste notamment à protéger les mineurs, combattre le blanchiment d’argent et empêcher la fraude fiscale. Elle a le pouvoir d’infliger des sanctions pénales en cas d’infraction à la loi. Elle impose aux opérateurs de procéder à des contrôles des nouveaux inscrits qui doivent fournir, sous peine de voir son compte clôturé :

  • Une pièce d’identité (carte d’identité, permis de conduire…)
  • Un RIB (Relevé d’Identité Bancaire)

Le site doit aussi indiquer clairement l’interdiction à toute personne de moins de 18 ans de s’inscrire chez lui.

everest

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NeoPoker est un guide historique (depuis 2006!) du poker en ligne gatuit français et plus généralement dans le jeu d'argent. Qui dit poker dit bankroll, dit freerolls, dit neo-freerolls : Nous mettons à votre disposition un moteur de recherche de freerolls des rooms, nos tournois gratuits exclusifs et jeux de poker gratuit en ligne.