Poker légal en Belgique : législation des sites de poker en ligne

Le poker belge est régulé par l’Etat. Plusieurs salles sont autorisées à proposer leur service selon des critères bien précis. Quant aux joueurs, ils sont aussi soumis à des obligations.

Sommaire

Les sites de poker légaux en Belgique

Pour pallier au trop grand nombre de jeux illégaux, la commission des jeux de hasard a été instituée par la loi du 7 mai 1999. Cette loi a ensuite été modifiée par celle du 10 janvier 2010 qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2011.

Les critères d’attribution de licence

La commission des jeux de hasard belge a réglementé la procédure pour ouvrir un site de jeux d’argent. Ainsi, il est obligatoire, pour ouvrir une salle de poker en ligne de posséder une licence d’opérateur réel (A, B ou F) ou d’être partenaire avec un établissement qui en possède une. Cela évite de développer une solution interne. Il faut ensuite obtenir une licence de la Commission (A+, B+ ou F1+).

L’autre obligation pour ces acteurs du divertissement sur internet concerne les serveurs qui hébergent les logiciels. Ils doivent être physiquement installés en Belgique.

Lorsque ces conditions sont réunies, il est permis de lancer l’offre.

Les opérateurs

Ils sont plusieurs à proposer une solution en ligne.

Pokerstars s’est par exemple allié avec le casino de Namur. Cela lui a permis d’obtenir la licence pour opérer sur le territoire et proposer son site aux joueurs belges mais aussi d’organiser des évènements live à Namur entre les murs de son partenaire.

Bwin (Casino D’Ostende), Win2day (Casino de Bruxelles) et Unibet (Casino de Blankenberge) sont aussi dans le même cas.

Les autres opérateurs n’ont pas eu à se rapprocher d’établissements physiques puisqu’ils en possèdent. Il s’agit de Partouche (Casino de Dinant), Golden Palace (nombreuses salles de jeux) et Ladbrokes.

Pour se démarquer les uns des autres, il existe des promotions poker en Belgique bien différentes.

Les joueurs

Tous les joueurs belges ne sont pas autorisés à ouvrir un compte. En effet, la commission a aussi dicté des règles que les sites doivent suivre pour ne pas voir leur licence révoquée.

Les joueurs dont l’âge est inférieur à 21 ans ne peuvent pas s’inscrire. Ceux qui sont interdits de jeux dans les casinos ou les salles de jeux ne pourront pas non plus avoir accès aux produits en ligne.

Les joueurs doivent aussi savoir qu’ils ne pourront pas perdre plus de 700€ par tranche de 10 heures soit 1.680€ en 24H (jeux de casino) et 250€ (paris sportifs et poker). Si la limite est atteinte, il ne pourra pas miser pendant une période de temps fixée (5 jours).

Si vous rentrés dans ces critères vous pourrez alors jouer sur les sites de poker belges.

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Partager Partager Partager
jerome

Jérôme

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NeoPoker est un guide historique (depuis 2006!) du poker en ligne gatuit français et plus généralement dans le jeu d'argent. Qui dit poker dit bankroll, dit freerolls, dit neo-freerolls : Nous mettons à votre disposition un moteur de recherche de freerolls des rooms, nos tournois gratuits exclusifs et jeux de poker gratuit en ligne.