Team BarrierePoker.fr: Entretien avec Barbara Martinez

3/5 - 18 votes

Team Barrière Poker, Barbara Martinez nous dit tout

Barbara Martinez :

Après l’émission Poker Caraïbes, le but était, en fait, de me faire remarquer dans le poker et, pourquoi pas, essayer de faire une carrière. C’était il y a maintenant 4 ans. C’était une aventure magique et si c’était à refaire je la referais.

Interviewer :

Pourquoi étais-tu partie vivre à Barcelone ?

Barbara Martinez :

Alors, Barcelone déjà c’est une ville que j’aime parce que je suis d’origine espagnole, donc ça c’était prévu d’avance. Et pourquoi Barcelone ? Parce que j’ai commencé à jouer au cash game à Paris. Ensuite, j’ai fait un peu tous les cercles, donc au bout d’un moment en rencontrant les mêmes joueurs, etc. j’avais envie de me lancer un petit défi, d’aller un peu dans le Sud de la France voir ce que donnait un peu le poker là-bas. Et le défi personnel c’était de partir avec une somme et de voir combien de temps je pouvais vivre en vivant que du poker finalement. C’était une aventure. J’étais jeune, j’habitais chez mes parents, donc quelque part je n’avais rien à perdre. Et j’avais envie de tenter l’aventure.

Interviewer :

Est-ce que c’est dur d’être une femme à une table de poker ?

Barbara Martinez :

Alors pour être honnête, je ne sais pas si d’être un homme c’est plus simple étant donné que je suis une femme. Donc je ne peux pas forcément répondre à la question. Aujourd’hui ce que je peux dire c’est que j’arrive pas mal à me remettre en question sur mon jeu en tout cas parce que j’ai sans cesse envie d’évoluer. Il m’est arrivé par moment de stagner, d’avoir des doutes sur moi. Et la meilleure solution c’est justement d’affronter ça et se remettre beaucoup en question. Et à partir de là, j’ai remarqué que l’un de mes plus gros défauts justement était mon égo. En fait, j’ai remarqué que mon égo m’a souvent porté préjudice parce qu’à vouloir trop m’imposer ou à vouloir trop maîtriser une table, voilà c’est le fait aussi d’être une femme et de vouloir s’imposer devant les hommes. À partir du moment où on trouve le juste milieu, on peut évoluer. C’est l’un des défauts que j’ai le plus remarqué lorsque je me remettais en question et souvent c’est ce qui me fais perdre des jetons aussi. Je ne dis pas que je fais plus cette erreur, mais je la fais beaucoup moins et je suis plus observatrice et plus calme.

Interviewer :

Comment vois-tu ton avenir dans le poker ?

Barbara Martinez :

Mon avenir dans le poker, je ne le vois pas, je l’attends. Pour moi c’est vraiment une passion, le poker me tient beaucoup à cœur, même si ça reste un jeu. Mais ça fait partie de moi et grâce à ça j’ai rencontré vraiment des gens exceptionnels. Et moi j’appelle ça une aventure que jamais je n’arrêterai de jouer parce que c’est avant tout un plaisir. On joue aussi pour le gain, on joue pour la reconnaissance, on joue pour tout, voilà parce qu’aujourd’hui j’ai de la chance de participer à pas mal de tournois et j’ai peut-être la chance de réaliser mon rêve. Mais je ne sais pas, je ne préfère pas y penser.

Barbara Martinez a intégré le Team Barrière Poker. Elle a notamment gagné le Ladies lors des WSOP Europe 2011.

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Commentaires


0 réponse à “Team BarrierePoker.fr: Entretien avec Barbara Martinez”

  1. […] Source: Team BarrierePoker.fr: Entretien avec Barbara Martinez – Neo Poker […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NeoPoker est un guide historique (depuis 2006!) du poker en ligne gatuit français et plus généralement dans le jeu d'argent. Qui dit poker dit bankroll, dit freerolls, dit neo-freerolls : Nous mettons à votre disposition un moteur de recherche de freerolls des rooms, nos tournois gratuits exclusifs et jeux de poker gratuit en ligne.